Les dattes d'Algérie

par Marguerite  -  21 Septembre 2007, 23:55  -  #ALGER

Tout d'abord , comment ne pas parler de Biskra en lisant ce titre?

senza-titolo4.jpg


Il est aussi attaché au passé de ma famille puisque un de mes oncles travaillait dans ce haut lieu de la datte 
d'Algérie . Un nom évocateur pour mon imagination de gamine et délicieux quant aux produits qu'il nous offrait.

Je recommande d'aller sur ce magnifique site qui ne peut que donner envie d'aller faire un tour du coté de Biskra..
http://www.eden-algerie.com/


Au Sud de Biskra, El Bassour

2007-09-08-10-44-10.JPG

Près de notre maison, il y avait un magasin aux couleurs chatoyantes qui offrait dans ces vitrines cet échantillonage de douceurs colorées. "La Maison de la Datte"..tout un programme
Et voici la pub du calendrier 1961

maison.JPG

maison2.JPG

maison3.JPG ici les tarifs...
maison40001.JPG
et en agrandissant un peu la "cartes des vins", des noms qui chantent à nos palais..

vinpetit.jpg

lyne 18/11/2007 08:04

j'aime beaucoup les dattes et rare qu'il y en ai pas à la maison.Nous en ardèche c'était les figues fraiches, les raisins, les châtaignes bien sûr,  et les pommes poires abricots pêches , j'en passe... Je suis restée fidèle aux fruits de mon enfance si je peux dire le vin c'était de la piquette mais j'adorais le pressoir et la saison des vendangesc'est bon les souvenirs d'enfance !!!bisous

Marguerite 19/11/2007 14:01

Tu as raison Lyne les souvenirs et les saveurs de notre enfance sont sacrées!! Bonne journée

Georges 23/09/2007 18:35

Impossible,sans sortir du sujet,de ne pas évoquer une signification linguistique et fort employée par les collégiens de notre époque et qui signifiait :"Bapser: passer une "datte" au derrière à celui qui était mal accroupi" Cette grave offense se transformait en pugilatsous le regard attendri des copains..(Extrait de Mémoires d'Albert Siméoni ).Je confirme cette pratique fort courante dans la cour du Lycée Emile-Félix Gautier....(Libre à vous d'effacer ce message douteux.!) 

Marguerite 23/09/2007 20:13

Vous m'avez fait bien rire!!!! C'est vrai , cette expression était fort connue!! Et meme le grand Camus l'emploie dans un de ces chapitres du "Premier Homme" !!! Vous avez mon absolution !!!

Georges 22/09/2007 18:12

A Alger au jour de l'An,mes parents avaient coutume d'envoyer aux "amis" de Métropole de ces fameuses "Deglet-Nour",ces "Doigts de Fees" qui reposaient avec leurs branchioles oranges sur un lit de paille dans une caisette de bois blanc.Grandeur et Decadence,c'est nous furent mis sur la paille...

Marguerite 22/09/2007 18:48

Mais Georges personne ne nous a mangés...pas encore ! Bonne fete mon cher ami!

pol 22/09/2007 17:42

voilà qui donne envie des dattes , un peu de rosé bien fraison oublie tout

Marguerite 22/09/2007 18:47

Les fruits de notre terre sont ( je n'ose pas dire étaient) gorgés de soleil...Et nous aussi !!! Merci de ta visite

GABY 22/09/2007 11:35

Ah! les bonnes dattes fourrées! quel délice pour les petites gourmandes d'alors...Bises :0010:

Marguerite 22/09/2007 18:46

Et nous n'avions pas de problèmes de ligne!!! :0010: