Les faisceaux, le fascisme

par JACQUELINE  -  2 Mars 2011, 11:46  -  #Histoire

Quel rapport me direz-vous?? Et bien il s'agit d'étymologie, tout simplement!

Chez les Romains (toujours là..) les magistrats étaient précédés par des porteurs de faisceaux, symbole de leur pouvoir.

Mussolini et sa clique ont voulu recréer le prestige de l'empire romain et en a adopté les images. L'essai ne fut pas concluant ni pour les Italiens ni pour nous Français d'ailleurs, mais il nous reste les symboles.

Donc les faisceaux.. qui en italien se dit Fasci. Et de fasci à fascismo..le pas est fait!!! CQFD.

Ici cette verrière vue dans un Ministère construit durant la période mussolinienne et qui porte encore les faisceaux et le chiffre six, qui signifie sixième année de l'ère fasciste: 1922 +6 = 1928...et voilà!

 

P1090038.JPG

 

 

pour d'autres similitudes avec l'empire romain c'est , mais nous en verrons d'autres!!! Oh la la....oui!!

 

 

 

barbara 06/03/2011 10:26



L'altro giorno sulla metro un ragazzotto borgataro teneva a tutto volume il suo "i-qualchecosa" con "Faccetta nera bell'abissina ..." la gente faceva finta di niente, ma c'era un gran disagio
nell'aria ... anche quella sarebbe "una bella musica militare che incita a marciare al passo" se non evocasse alla maggior parte degli italiani qualche tragedia
nella propria famiglia ...


Bon dimanche ma belle et gros bisous !!!



JACQUELINE 06/03/2011 23:48



Era sicuramente ignaro di quello che significa la marcetta....


Pussavia...........:0085:



Dany 04/03/2011 08:20


ton BR a du remonter hier non ? avec toutes mes visites et comms? Déjà le week end, et le soleil est prévu .. *, je te souhaite un excellent vendredi


JACQUELINE 04/03/2011 17:43



c'est une cata....encore 9 ce matin!!!!!!!!!!!


Bisous



Quichottine 03/03/2011 19:16



Je n'y avais pas pensé... mais je suis toute ouïe. Je sens que je vais encore m'instruire.


 


Joli vitrail.


Passe une belle soirée.



JACQUELINE 03/03/2011 23:00



je ne sais que trop cette histoire...c'est quand meme mon quotidien...



trublion 03/03/2011 13:08



c' est drôle que l' homme veuille toujours matérialiser ses façons de voir !


 enfin surtout pour les autres !


Mazis bon, parfois ils ont eu du goût !


 bonne journée


 amitiés



JACQUELINE 03/03/2011 23:06



généralement les architectures des pouvoirs totalitaires ne sont pas terribles.....


Bonne nuit!



Kelly 03/03/2011 07:14



c'est qui CQFD ?? ça va, tu as reçu mes quelques comm hier ;=)) ça vaut bien un cl.ck non , bises
Toujours de belles journées, mais fraiches le matin et le soir..
, je te souhaite un excellent jeudi




JACQUELINE 03/03/2011 23:04



zé cliqué


:0010:



canelle56 02/03/2011 23:15



sourires ....j'aime les choeurs et voix d 'hommes en chorale...mais oui je préfère te retrouver sur l'autre je te rassure , gros bisous



JACQUELINE 03/03/2011 23:04



la musique n'est pas vilaine...mais cela marque une époque pas trop aimée ici....:o)))))


Bisous



giemef 02/03/2011 22:36



bonsoir


évocation d'une bien triste période en europe


ce qui est d'autant plus étonnant de la part du peuple italien 


bonne soirée 


bises


jean-mi



JACQUELINE 02/03/2011 23:11



Malheureusement ce fut Mussolini le "maitre" d'Hitler!!! Il est arrivé au pouvoir en 1922...et l'autre monstre en 1933. Les chemises "brunes" sont la copie des chemises "noires"...mais l'élève
dépassa très vite son maitre...notre histoire n'a pas beaucoup servi...quand on pense aux génocides d'aujourd'hui et aux méthodes de Kedaffi


merci jean Mi



iris 02/03/2011 22:34



ah lala ? vraiment ! c'ets intéressant


je vais lire


bisous /IRIS



JACQUELINE 02/03/2011 23:11



oui Iris...c'est comme ça....



canelle56 02/03/2011 22:29



Tu viens de m'apprendre quelque chose de nouveau ...merci à toi Ta musique est trop bien ..j'adore


bises Jacqueline



JACQUELINE 02/03/2011 23:12



c'est une musique fascite.....


Les musiques de mon autre blog sont plus jolies non???


Bises



vivi 02/03/2011 21:39



Hé bien ! Voilà quelque chose que j'ignorais complètement.



JACQUELINE 02/03/2011 23:13



mais je suis là pour te l'apprendre!!! :0085:


 



Marine D 02/03/2011 19:42



Tiens je ne savais pas que fachisme venait de là !



JACQUELINE 03/03/2011 15:26



Mais je suis là pour ça....



Marie 02/03/2011 18:38



Très instructif...et rappel de l'ère Mussolini..venant d'achever la lecture des "ritals" Cavanna..ça complète ma culture ritale..bises ensoleillées mais gelées ce soir...



bidudule 02/03/2011 17:11



Bonjour Jacqueline.


Un petit tour sur ton joli site qui nous fait rêver de vacances.


Je viens de me faire engueuler par Lucette ! Oui, oui ! Si tu vas sur son blog, tu pourras le constater. Quelque part, ça m'a fait du bien.


Gros bisous et porte-toi bien.


Très amicalement,


Brigibule



biker06 02/03/2011 16:13



P....... et dire que le Duché avait des vues sur Nice ! on l'a echappée belle .....


bisous


pat



Clo :0038: 02/03/2011 16:10



Je cours sur le lien .....



ZÉPHYR 02/03/2011 15:24



Bonjour Jacqueline,


Musique militaire, fanfare militaire. Petit, j'aimais cette musique entraînante qui incitait à marcher au pas.


En effet, les faisceaux symbolisaient le pouvoir.



sittelle 02/03/2011 14:11



Margareth a bien expliqué les mauvaises forces de ces courants. Viviane (blog lemoroirdutemps) a expliqué le processus de recherches nazies sur les cathares pendant et avant la guerre; c'est très
intéressant, et ça continue je crois bien... je voyais faisceaux un peu comme réseau, de retia, merci ! les verges et la hâche, dis donc-dis donc!!!  je t'envoie du soleil... et gros bisous



lizagrèce 02/03/2011 12:43



Les dictateurs aiment les symboles et ils n'hésitent pas, pour se faire, de piller la culture du passé. Ça les aide à dorer leur blason, à justifier leurs actions ...



Charline 02/03/2011 12:09



Le chant qui accompagne est prenant jusqu'aux tripes.


Chant patriotique ?



margareth 02/03/2011 12:08



Lorsque je regarde de vieux documentaires sur Hitler ou Mussolini cette obsession du décorum est frappante. Leurs manifestations, avec des dizaines de drapeaux, une véritable mise en scène
quasi-religieuse, font penser à des rites issus du paganisme antique. Il me semble que par cet artifice ils ont ralliés beaucoup de leurs contemporains qui devaient se sentir emportés par une
appartenance sectaire, presque mystique. Ce qui fut sans doute leur force à un certain moment.