Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voyages autour de la Méditerranée et surtout en Italie ma patrie d'adoption

En route avec Camus..

La route vers le Lycée (hier Bugeaud, aujourd'hui Abdelkader) avec Albert Camus, dans un Alger aujourd'hui disparu...
En lisant "Le premier homme"..

"La place (du Gouvernement) encadrée d'arbres et de maisons à arcades sur trois cotés, ouvrait sur la mosquée blanche puis sur l'espace du port"

 

 

 

C'est sur cette place qu'aujourd'hui sont effectuées les fouilles archéologiques

"La rue Bab Azoun était une rue resserrée que des arcades, sur les deux cotés, reposant sur d'énormes piliers carrés, rendaient encore plus étroite, laissant juste la place à la ligne de tramway..Les jours de chaleur, le ciel d'un bleu épais reposait comme un couvercle brûlant sur la rue, et l'ombre était fraîche sous les arcades"

 

 

 

 

 

 

Là où se trouvait le "Café du vieux Grenadier" ce magasin 
d'articles vestimentaires et de souvenirs

"La rue Bab Azoun débouchait pour finir dans une grande place où à gauche et à droite. s'élevaient face à face le lycée et la caserne. Le lycée tournait le dos à la ville arabe, dont les rues escarpées et humides commençaient de grimper le long de la colline. La caserne tournait le dos à la mer".


ci dessous la cour du lycée depuis la Casbah
 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
<br /> <br /> Emouvantes photos qui me rapellent à la fois Albert Camus et mon propre parcours. Je parcourais , en effet, ces mêmes rues pour aller au Lycée... Souvenir, Souvenir que me veux-tu?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> un gout de miel et d'amertume en meme temps mon cher Jean Pierre....<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> merci de la promenade, bon dimanche <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> Je reviens sur cette entrée de votre blog pour vous signaler la parution d'un livre très beau et très émouvant de José Lenzini: Les derniers jours d'Albert Camus aux Editions Actes Sud<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> Merci Jean Pierre ..je vais aller faire un tour à ma librairie française<br /> <br /> <br />
L
bonjour Jacqueline.... le tonnerre se fait entendre... espérons qu'il pleuvra  !!!!tu vois, je suis venue directement sur Alger.... je t'ai suivie avec tes anciennes et nouvelles photos...ainsi donc, c'est sur la place du Gouvernement que se déroule les fouilles actuellement...j'adore les vieilles cartes.... Bises et à bientôt
Répondre
J
<br /> on a tant souhaité qu'il fasse beau quand il pleuvait...aujourd'hui on ferait ici la danse de la pluie!<br /> Ah ces humains jamais satisfaits!<br /> Oui la Place du gouvernement, coeur de la ville blanche est en train de livrer ses secrets!<br /> Je t'embrasse<br /> <br /> <br />
J
Dans quelques jours nous partons pour le Vaucluse et je compte bien aller me recueillir sur la tombe de notre grand homme de lettres à Lourmarin ...Voici le lien d'un 2ème blog que j'ai ouvert ... Bon souvenir de Tarambana.Cloîtres.over-blog.com/
Répondre
J
<br /> je ne comprenais plus....tu devrais faire une communauté à laquelle je participerais volontiers car en fait de cloitre ...ici ..on est servi!<br /> merci de m'avoir signalé tes changements..<br /> Bonne route José et à bientot<br /> <br /> <br />
D
Encore de jolies cartes anciennes, ta collection s'agrandie. bonne semaine et bisous de LA station balnéaire. Pour voir la plage voir les précédents articles de la même série.
Répondre
J
<br /> peut etre mais tu ne te foules pas tellement à nous montrer les rivages....<br /> c'est vrai ça....<br /> pour les cartes ok...mais t'as pas lu les textes...c'est MA ville.....<br /> bon...je m'en vais tiens!!<br /> Plein de :0010: quand meme!<br /> <br /> <br />
A
où les clichés anciens se mèlent aux plus récents....(tu sais moi aussi,j'aime bien le passé et les souvenirs...mais j'aime aussi me projeter dans l'avenir!)bisous de Cayenne.
Répondre
J
<br /> mais on peut faire les deux ma chère ANnick!!! c'est ça notre jeunesse!!!<br /> Bises<br /> <br /> <br />
A
coucou Jacqueline, me revoici! j'ai beaucoup aimé ton reportage, ces photos, tes mots... très interessant et beau. merci à toi. je t'embrasse
Répondre
J
<br /> Mais tu as as publié les coms chez toi???<br /> Bises ma petite...<br /> <br /> <br />
Z
j'aime beaucoup cette vue sur la mer... naturellement !
Répondre
J
<br /> et bien sur ...ici tout finit par...la mer!!!<br /> :0059:<br /> <br /> <br />
I
et ca donne quoi les fouilles ? ont retrouvé des choses intéressantes , bisous :iris
Répondre
J
<br /> pour l'instant une boutique turque et le sol d'une basilique bizantine....pas mal hein??<br /> Bises<br /> <br /> <br />
F
Bon dimanche dans la casbah!
Répondre
J
<br /> j'aimerais bien....peuchère!<br /> <br /> <br />
L
Carte Postale de la rue Bab-Azoun.Cette rue Bab-Azoun, du nom de la porte du rempart qui fut rasé, était une rue très commerçante remarquable par ses arcades à la parisienne qui abritaient les magasins alors modernes de l'Alger en pleine expansion au bas de la casbah .Lorsque le tramway bruyant passait en frôlant les piliers, les passants en sentaient le vent de la course et même les affiches se décollaient ! Le célèbre photographe Geiser y avait son studio . Dans mon enfance ma mère allait rendre visite à un vieil oncle qui tenait un magasin de vêtements sur mesure et avec une grande galerie aussi de prêt à porter "A la Belle Fermière", (Je ne vois pas le rapport de ce nom !).Il m'en reste un souvenir comme celle d'une gravure de 1900 ! Je me vois encore allant sous ces arcades,les jours de Fetes israélites pour emprunter la ruelle étroite qu'était la rue Scipion, et au numéro 4, c'était l'entrée de notre petite synagogue qu'une porte capitonnée séparait du bruit de l'extérieur d'un café maure tout peint en bleu. Sic transit gloria mundi .
Répondre
J
<br /> Vous savez mon cher Georges que cette rue et la rue de la Lyre est le berceau de ma famille!!<br /> <br /> <br />
M
Bonjour Jacqueline belle promenade dans le temps et ton panorma trés réuss! bises à toi. Mary
Répondre
J
<br /> Depuis la Casbah....c'était facile!!!<br /> Bises<br /> <br /> <br />
C
une belle promenade ! Merci ! cath
Répondre
J
<br /> une promenade dans ce qui n'est plus....<br /> :0059:<br /> <br /> <br />
R
J'aime bien ta dernière photo,très beau panorama et les couleurs sont magnifiques!Buona domenica,qui piove.Bacioni.
Répondre
J
<br /> C'est la mer d'Alger que tu peux admirer!!!<br /> Je t'avais écrit avant de te lire...en te demandant se l'acqua era arrivata.....<br /> Bacioni a te<br /> <br /> <br />
J
bonjour, demain sera pour moi le jour de la rentrée, en effet, finie la pause; bon dimanche
Répondre
J
<br /> Ah...et bien ..il était temps!!<br /> Bises mon "petit"<br /> <br /> <br />
D
merci jacqueline pour ce nouvel article sur Camus aux origines de sa vie d'écrivain - intellectueltellement dommage qu'il n'ait pu achever "le premier homme" si beau, si richebon dimanchedenis
Répondre
J
<br /> C'est vrai...dommage..d'ailleurs les notes rassemblées à la fin de l'ouvrage sont autant d'autres trésors d'écriture...<br /> A bientot!<br /> <br /> <br />
N
Répondre
J
<br /> koa t'as mangé la haut???? des frites????<br /> Bisounettes<br /> <br /> <br />
J
Que de souvenirs! J'ai passé les quatres derniéres années de mes études secondaires dans ce Lycée et comme j'habitais au Ruisseau au bout de la rue de Lyon je traversais deux fois par jour toute la ville dans un cheminent encore plus long que celui que décrit Camus dans son"Premier homme"
Répondre
J
<br /> merci jean Pierre...effectivement je n'ai cité que les endroits que je pouvais illustrer...mais le recit de Camus est si dense..<br /> <br /> <br />
M
Je découvre Alger grace à toi, en huit ans je n'ai fait que quelques escapades dans la capitale. Je suis plus familier des photos que Fethi a mis sur Constantine.
Répondre
J
<br /> tu es un petit alors???<br /> <br /> <br /> <br />