Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voyages autour de la Méditerranée et surtout en Italie ma patrie d'adoption

Camus et Djemila

DJEMILA - Copia

 

 

Djemila , Roger Marius DEBAT

 


 

 

Camus en proie à sa maladie visite la ville "morte" de Djemila

Il écrit:

 


« Oui c’est vrai. Des hommes et des sociétés se sont succédés là ; des conquérants ont marqué ce pays avec leur civilisation de sous-officiers. Ils se faisaient une idée basse et ridicule de la grandeur et mesuraient celle de leur Empire à la surface qu’il couvrait. Le miracle, c’est que les ruines de leur civilisation soient la négation même de leur idéal. Car cette ville squelette, vue de si haut dans le soir finissant et les vols blancs des pigeons autour de l’arc de triomphe, n’inscrivait pas sur le ciel les signes de la conquête et de l’ambition. Le monde finit toujours par vaincre l’histoire ».

 

 

Le vent à Djemila dans « Noces », Albert Camus, 1938

 

-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

 

 

Pour Fethi, les élèves et leurs enseignants sont toujours la!!!

 

dje11.jpg

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A


"Djémila reste  ... derrière nous ... ".
C'est pas moi qui le dit : http://arioul.blog.lemonde.fr/wp-admin/post.php?action=edit&post=341



Répondre
J


zé vu JP...nous avons eu la meme inspiration...mais je crois que c'est normal!!!



D


merci de nous rappeler ces lieux qui ont inspiré Camus



Répondre
J


Merci Denis de m'avoir lue! Camus est une source intarissable d'enrichissement...



A


Coucou !!


De retour sur le net !


Le site de Djemila est magnifique, ça vaut le détour !!


Bises


 



Répondre
J


heureuse de te retrouver!!! tu as bien fait de venir me voir....je vais aller récupérer mon retard chez toi!!!


Bises à toi petite soeur!!



C


Pyrausta a écrit :" et nous quelles seront nos ruines ! 


Je pense que nous sommes arrivés à la fin d'une civilisation  je le dis depuis longtemps je sais mais ça va
venir moralité soyons heureux et profitons de tous ces beaux moments  bisous bisous 


valérie 



Répondre
J


t'as raison ma puce....faut profiter des petits et grands plaisirs de la vie...il n'y a que le présent qui compte....


Bisous bisous



M


Noces de Camus... Il faudrait que je le relise.



Répondre
J


c'est de la poésie en prose....



F


 Merci pour ce cadeau.Et vraiment ça ne rappelle que de très bons souvenirs:cette lumière;ces gens;leurs occupations...


En se rendant à Djemila  Camus "se penche sur la vaine métropole antique, rendue aux chèvres et aux pigeons."



Répondre
J


j'en suis heureuse mon cher Fethi..il faut replacer les reflexions de Camus dans le contexte de sa santé précaire...mais ça tu le sais...


Bises



S


(Depuis quelques jours, il est difficile de pouvoir faire un commentaire...)


Une belle citation de Camus, je te remercie, car j'ai un pu de mal avec cet écrivain... je n'arrive pas à relire l'Etranger, je ne sais pourquoi ; Je t'embrasse, Jacqueline, passe une belle
jouréne !



Répondre
J


Camus il faut relire car à chaque fois c'est une nouvelle découverte...


Mais je ne suis pas objective!!!


Bises



P


toute civilisation atteint son apogée à un moment donné.les ruines de l'Empire Romain ou Grec me font rever...et nous,quelles seront nos ruines? car j'ai bien peur que nous ne soyons sur le
declin...



Répondre
J


la culture fout le camp ma chère Pyrausta...et c'est pas bon signe...


 



A


La rencontre ne pouvait que produire quelque chose d'extraordinaire, tu viens de nous en donner la preuve.



Répondre
J


et ce n'est qu'un minuscule exemple.....



V


Je trouve Camus bien sévère...personnellement, j'aime bien rêver près des ruines...Mais un rêve n'est pas aussi cruel que la réalité que représentent ces monuments.  VITA



Répondre
J


Mais Camus était malade : il était tuberculeux et ce voyage coincide avec ses interrogations sur la mort....


merci Vita de ton passage



M


C'est amusant, en lisant les phrases de Camus, je pense exactement l'inverse de Chawki...


bises



Répondre
J


Chic!! j'ai des lecteurs qui discutent de littérature!!! MERCI MERCI!!



N


...c'est vrai que les ruines des civilisations font souvent cet effet... comme un immense apaisement après la tempête.



Répondre
J


et nos pleurs sur la fragilité du monde....


/je suis inspirée ce soir....



C


Bonsoir Jacqueline,


Albert Camus semble ne pas être frappé par la grandeur de ce vestige. Il connaît assez les hommes pour ne pas être surpris ou séduit par tant de beauté. Il est resté stoïque.



Répondre
J


Non Chawki..il est insensible car il souffre lui meme....



C


Ce paysage de Debat est splendide !!!!


Merci pour la minute historique


Bisous :)



Répondre
J


faut bien de temps en temps arreter de dire des betises............


Bises ma chère Ottomane préférée!!!



G


J'étais très jeune quand à l'occasion d'un voyage à Sétif nous sommes allés visiter Djemila. Je n'étais donc pas capable d'apprécier au mieux la beauté de
ces ruines et imaginer une civilisation disparue du temps même où cette région était encore couverte de forets et peuplée d'animaux féroces. Albert Camus, comme sur toute l'Algérie a heureusement
laissé son empreinte littéraire qui nous permet de retrouver les paysages de nos souvenirs d'il y a seulement quelques dizaines d'années..



Répondre
J


si peu...de temps n'est ce pas...mais le mot éternel va si bien à notre Nobel...il écrit avec talent ce que nous ressentons...


Merci Georges!



L


Merci pour le quart d'heure culturel .



Répondre
J


quart d'heure???????????? 2 minutes oui!!!


 



M


C'est marrant de retrouver Albert Camus dans le film " la tête en friche" que j'ai vu récemment......



Répondre
J


racontes!!!


 



B


Beau parallèle entre le tableau et la photo. Je trouve quand même, quoi qu'en dise Camus que les ruines des civilisations passées, quelles qu'elles soient, sont la preuve du génie de ces
bâtisseurs. Leurs constructions ont traversé les siècles et sont encore remarquables: elles seraient encore plus magnifiques s'il n'y avait eu les tremblements de terre, les guerres avec leurs
cortèges de destructions ou tout simplement le prélèvement des pierres pour des constructions plus récentes. heureusement que beaucoup sont protégées à présent. Bisous.



Répondre
J


Et l'herbe recouvre les vestiges de la vie d'anciens hommes....mais après tout nous mourons alors pouquoi nos "décors" devraient nous survivre??????


(je plaisante bien sur!)


Bonne nuit Benissa! Gros bisous